« Alors plutôt que de malmener à l'excès le budget de la Nation, en le sollicitant trop ou en le privant de ressources, il nous semble qu'une condition essentielle du sursaut qui permettra la relance réside dans la simplification des normes »
Relâcher la pression normative plutôt qu’ouvrir le robinet de la subvention

Après plusieurs semaines de confinement et de stupéfaction, nous sommes désormais en phase de déconfinement. La vie économique du pays a été profondément meurtrie par la décision légitime de confiner la population. L’Etat, dans un ultime sursaut keynésien, est venu en soutien des entreprises dont l’activité avait été brutalement interrompue.

Mais chacun a compris, non sans difficulté vu la multiplicité et la diversité des annonces, qu’après huit semaines d’intervention massive de l’Etat et d’injection considérable d’argent public, il fallait imaginer un monde nouveau et différent, et pas seulement dans le quotidien.

Présents aux côtés de nos clients, avant la crise, et pendant celle-ci, nous sommes ainsi, depuis plus de quinze ans, les témoins privilégiés des attentes des entrepreneurs, et des réponses publiques qui y sont apportées. Ainsi les réflexions autour d’un plan de relance à venir nous semblent-elles dès à présent dessiner un débat aux termes dépassés : politique de l’offre versus politique de la demande.

Aucune des deux branches de cette alternative ne paraît en mesure de résoudre la crise profonde dans...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !