Le port du Havre a vu une baisse de son trafic de 25%. Les blocages doivent se poursuivre ces prochains jours.
"Régulièrement on a des bateaux annulés" : les PME qui exportent souffrent de la grève dans les ports français

"Quand il y a une semaine de grève, on arrive à compenser d'une semaine à l'autre. Le problème là, c'est que les premiers bateaux annulés étaient mi-décembre", explique Marc Peyre, le directeur commercial d'un groupement de producteurs de pommes basé à Montauban, Blue Whale.

La mobilisation contre la réforme des retraites dans les ports joue évidemment sur leur activité : le port du Havre a ainsi constaté une baisse de 25% de son trafic au mois de décembre par exemple. Les sites de Calais, Dunkerque, Rouen, Saint-Nazaire, La Rochelle et Marseille ont également été perturbés cette semaine. "Régulièrement, on a des bateaux annulés et régulièrement, on ne sait pas à l'avance si le bateau va être annulé ou pas, poursuit Marc Peyre. Cela entraîne des surcoûts, des modifications de programme, des annulations de commandes."

Jusqu'à 25% de coûts en plus

Blue Whale vend un tiers de ses pommes hors d'Europe, principalement en Asie. Le groupe a perdu 15% de chiffre d'affaires en décembre. Il faut donc trouver des solutions pour continuer à exporter, surtout quand il s'agit de produits frais et que les producteurs de pommes sont répartis un peu partout en...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !