"Notre texte reprend presque toutes les demandes de la majorité, et aussi des amendements de l'opposition", explique le "monsieur retraites" du gouvernement.
Réforme des retraites : "Nous avons fait un 49.3 de rassemblement", lance le secrétaire d'Etat aux Retraites, Laurent Pietraszewski

Le recours à l'article 49.3 de la Consitution pour le projet de réforme des retraites continue d'alimenter les débats politiques. Après les motions de censure déposées par les députés de droite et de gauche contre le gouvernement, le secrétaire d'Etat aux Retraites a tenté d'expliquer l'action du Premier ministre. "Nous avons fait un 49.3 de rassemblement, a expliqué Laurent Pietraszewski, aux Echos. Notre texte reprend presque toutes les demandes de la majorité, et aussi des amendements de l'opposition."

Pourquoi, alors, avoir dégainé l'article 49.3 ? "J'ai vécu les 26 séances de la commission spéciale, les 32 séances et 115 heures de débat dans l'hémicycle et j'ai constaté une situation de blocage inédite", se justifie le "monsieur retraites" du gouvernement. Edouard Philippe avait précisé que le texte sur lequel le gouvernement engageait sa responsabilité n'était pas le projet de loi initial mais un texte enrichi d'amendements en lien notamment avec les discussions parallèles avec les partenaires sociaux. Ainsi, "il traduit les deux derniers mois de concertation engagés avec les partenaires sociaux sur les sujets liés à la pénibilité, à...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !