Les textes avaient été déposés contre le gouvernement à la suite de la décision de l'exécutif d'utiliser l'article 49.3. La motion de droite a recueilli 148 voix et celle de gauche 91
Réforme des retraites: les deux motions de censure rejetées à l’Assemblée

Sans surprise, les députés français ont rejeté, mardi 3 mars au soir, les deux motions de censure symboliques déposées par la gauche et la droite. Ces dernières visaient t à protester contre le choix du gouvernement d’adopter sans vote la réforme des retraites.

L’opposition de droite comme de gauche considère en effet comme un déni de démocratie la décision annoncée samedi par le Premier ministre, Edouard Philippe, d’utiliser l’article 49.3 de la Constitution sur le projet de loi ordinaire, une première depuis le début de la législature. Pour être votées, ces motions de censure devaient réunir la majorité absolue, soit 289 voix.

Le texte émanant des Républicains n’a été approuvé que par 148 voix. De même, le texte de la gauche (communistes et socialistes), qui était soutenu par le Rassemblement national, n’a été adopté que par 91 voix.

Ces motions n’avaient aucune chance d’être adoptées au regard du rapport de forces dans l’hémicycle : La République en marche, qui a la majorité absolue, pouvait aussi compter sur le soutien de la majeure partie des députés MoDem et Agir.

Manifestations. « Je mesure parfaitement le...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !