Parmi ces spécialistes figure le directeur de l'Institut des politiques publiques Antoine Bozio, qui a pourtant inspiré en partie la réforme devant conduire au "système universel à points".
Réforme des retraites : femmes oubliées, cadres avantagés, effets non évalués... Plusieurs économistes étrillent l'étude d'impact du gouvernement

Des critiques au vitriol. Dans Le Monde (article payant) daté du mercredi 5 février, plusieurs économistes jugent insuffisante l'étude d'impact de plus d'un millier de pages qui a été publiée le 24 janvier sur la réforme des retraites. Fait notable, le directeur de l'Institut des politiques publiques Antoine Bozio, pourtant favorable à un "système universel à points" et inspirateur partiel du projet de loi, figure parmi eux.

Ces spécialistes estiment notamment que les effets redistributifs de la réforme et ses conséquences budgétaires ne sont pas étudiés assez précisément. Ils soulignent aussi que l'impact sur les femmes passe largement à la trappe. Passage en revue.

Les femmes, grandes oubliées

C'était l'un des arguments-phares du Premier ministre Edouard Philippe. "Les femmes seront les grandes gagnantes du système universel de retraites", avait-il proclamé le 11 décembre 2019 devant le Conseil économique, social et environnemental. Or "l a publication de l'étude d'impact vient sérieusement mettre en doute cette thèse", s'étonne dans Le Monde l'économiste Mathilde Guergoat-Larivière, maître de conférences au Conservatoire national des arts et...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !