La petite Madeleine McCann, dite "Maddie", s'est volatilisée, le 3 mai 2007 à Praia da Luz, au Portugal. Cette nouvelle piste outre-Rhin a relancé l'enquête de manière spectaculaire.
RECIT. Disparition de Maddie : comment les enquêteurs allemands ont, treize ans après, remonté la piste de Christian B., principal suspect dans cette affaire

L'espoir ne les a pas quittés. Treize ans après la disparition de leur fille Madeleine, le 3 mai 2007 dans la station balnéaire de Praia da Luz dans l'Algarve, au sud du Portugal, Gerry et Kate McCann "n'ont jamais abandonné l'espoir qu'elle puisse être retrouvée vivante, mais ils sont réalistes", a déclaré leur porte-parole Clarence Mitchell, le 3 juin. L'identification d'un nouveau suspect en Allemagne, ce jour-là, a relancé de manière spectaculaire une affaire devenue internationale, puisqu'elle a mobilisé les polices portugaise, britannique et désormais allemande.

Le suspect, Christian B., âgé de 43 ans, a un lourd casier judiciaire et compte 17 condamnations. Il purge actuellement une peine de prison pour une affaire de trafic de drogue. Grâce à son téléphone portable, les enquêteurs ont pu établir sa présence près de l'hôtel où résidait la famille McCann, peu avant la disparition de la fillette. "Nous avons de graves soupçons, que nous ne pouvons révéler", annonce, sans en dire plus, le procureur de Braunschweig, Hans Christian Wolters, dans Paris Match.

"Tout le monde avait peur de lui"

En mai 2007, la famille McCann est à Praia da Luz pour...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !