FOOTBALL – Avant l'égalisation miraculeuse du PSG en fin de match contre le Real Madrid (2-2) en Ligue des champions, une décision litigieuse de l'arbitre, un penalty et un carton rouge sifflés contre les Madrilènes puis finalement annulés, a bien failli faire basculer la rencontre. Décryptage.
Real Madrid-PSG : quel point de règlement a poussé l’arbitre à utiliser le VAR pour annuler le penalty et le carton rouge ?

"Le VAR vient de le confirmer : il y avait main de Maradona contre l’Angleterre." Ce sarcasme, tweeté ce mercredi matin par l’ex-directeur marketing du PSG, n’est que le dernier d’une longue série, entamée mardi soir à la 43e minute du match de Ligue des champions entre le Real Madrid et le PSG (2-2). 

Le moment où l’arbitre désigne le point de penalty après une faute du gardien du Real, Thibault Courtois, sur l’attaquant du PSG, Mauro Icardi, le portier belge écopant même, au passage, d’un carton rouge. Mais quinze secondes plus tard, l’arbitre, ayant eu recours au VAR pour consulter les images, annule cette "double peine", au motif que le milieu parisien Idrissa Gueye, avant-dernier passeur sur cette même action, avait commis une faute sur le défenseur madrilène Marcelo, deux minutes plus tôt.  D’où le sarcasme susmentionné, renvoyant à une polémique d’arbitrage (la fameuse "main de Dieu") datant de 1986, manière de dire que l’arbitre, mardi soir (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !