INTERVIEW - Ils étaient près de 20.000 à manifester ce mardi soir contre les violences policières à Paris, à l'appel de la famille d'Adama Traoré, ce jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après son interpellation. Un rassemblement émaillé d'incidents auquel a participé la militante Rokhaya Diallo. Elle témoigne sur LCI
Rassemblement pour Adama Traoré : "Ce que les gens sont venus chercher, ce sont des réponses", selon Rokhaya Diallo

Jets de projectiles, tirs de gaz lacrymogènes, incendies, manifestants sur le périphérique.... Des incidents ont éclaté ce mardi soir en marge d'un vaste rassemblement devant le palais de justice à Paris en hommage à Adama Traoré et pour dénoncer les violences policières. Une manifestation à l'appel du collectif Adama qui avait été interdite, un peu plus tôt dans la journée, par la préfecture de police.

Pour la militante anti-raciste Rokhaya Diallo, présente dans la manifestation, "ce que les gens sont venus chercher, ce sont des réponses". Interrogée à l'issue de la manifestation par LCI, elle a souligné que ces personnes, de plusieurs générations, de plusieurs origines, soutiennent la famille Traoré, et à travers elle d'autres familles qui ont vécu la même chose. "L'idée, c'est de demander que la police traite tous les citoyens de manière égalitaire. S'il y a des débordements dans les manifestations, la cause n'en est pas moins juste, a (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !