"On n'a pas assez utilisé les préfets de département", regrette le président de l'Assemblée des départements de France alors que la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France dénonce une gestion de la crise du Covid-19 trop centralisée et inefficace.
Rapport critique des pompiers sur la gestion de crise du Covid-19 : "Les pompiers ont raison", estime Dominique Bussereau

Alors qu'un rapport critique de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France dénonce en des termes très durs la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19 en France, le président de l'Assemblée des départements de France, Dominique Bussereau, a estimé dimanche 5 juillet sur franceinfo que ces critiques étaient fondées.

"Des aberrations" dans la gestion de la crise

"Hélas, les pompiers ont raison. C'est le même diagnostic que nous avons fait, que j'ai d'ailleurs porté récemment au président de la République. On n'a pas assez utilisé les vrais managers de crise que sont les préfets de département, et la dichotomie entre les préfets et les Agences régionales de santé a conduit à des aberrations", a réagi Dominique Bussereau.

Le président du département de la Charente-Maritime a cité en exemple "ces cliniques privées non utilisées à proximité des foyers de Covid-19, et parfois alors que l'on faisait des transferts très lointains", ou encore l'exemple d'un "Ehpad dans lequel 15 personnes décèdent sans que moi-même, qui ait la coresponsabilité des Ehpad avec l'Agence régionale de santé, le préfet, le maire de la commune et les...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !