Le pilote gallois, battu sur le fil pour le titre mondial par le pilote français lors de la dernière épreuve de la saison 2020, souhaite prendre sa revanche cette année. Il lui reste deux rallyes pour tenter d'y parvenir.
Rallyes : face à Sébastien Ogier, Elfyn Evans veut jouer les trouble-fêtes

Au moment d’aborder le rallye de Finlande, au début d’octobre, Sébastien Ogier ne s’imaginait pas une telle issue. Le Français, qui visait une huitième couronne de champion du monde sur les routes finlandaises, a finalement vu son avance au classement des pilotes fondre d’un coup. La faute à Elfyn Evans, son coéquipier au sein de l’écurie Toyota, auteur du week-end parfait (30 points pris sur 30 possibles).

Alors qu’il ne reste plus que deux rallyes à disputer, en Catalogne ce week-end et à Monza, en Italie, du 18 au 21 novembre, Sébastien Ogier ne compte plus que 24 points d’avance sur son dauphin. Un écart encore confortable pour le Gapençais, mais beaucoup moins rassurant que les 44 points de marge qu’il possédait avant la Finlande. Pour la première fois depuis le mois de juin, et l’étape de Sardaigne, Elfyn Evans peut croire à un renversement de situation.

Le pilote gallois relativisait pourtant les choses le 3 octobre en Finlande : « La réalité, c’est que ça fait encore beaucoup de points de retard, que c’est improbable de le faire et qu’il suffit d’un mauvais week-end pour nous et ce sera fini. » « Sauf...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !