Arte propose un documentaire inédit célébrant les 15 ans du festival, annulé pour cause de Covid-19.
Quinze ans de bruit, de fureur, d’amour et de métal au Hellfest

ARTE - VENDREDI 26 JUIN À 23 H 55 - DOCUMENTAIRE

En enfer, on aime faire la fête. En enfer, on adore danser, hurler et écouter du gros son, collés serrés. Depuis 2006, l’enfer sur terre se situe à Clisson, près de Nantes. De petit et bordélique à ses débuts, le rendez-vous annuel est devenu une énorme machine bien huilée : sur les dix-sept hectares, on trouve désormais six scènes où près de 160 groupes se succèdent en trois jours pour un rassemblement, le bien nommé Hellfest, devenu le troisième festival musical le plus populaire en France, derrière les Vieilles Charrues à Carhaix et Solidays à Paris.

Plus de 1 500 groupes venus du monde entier ont déjà joué dans ces champs de Loire-Atlantique, représentant toutes les musiques « de l’extrême » : du hard bien graisseux au punk rock sous amphétamines en passant par le métal brûlant, qu’il soit « heavy », « death » ou « thrash ». Trois jours de pur bonheur pour un public nombreux (jusqu’à 180 000 personnes) dont la fidélité au fil des éditions ne se dément pas et dont le look très étudié fait partie intégrante du spectacle.

Prévue du 19 au...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !