DISPARITION - Elle était la doyenne de la Cour Suprême, la championne toutes catégories de la défense des droits des femmes et des minorités. Ruth Bader Ginsburg s'est éteinte, ce samedi 18 septembre, après une vie de combats, laissant derrière elle, une empreinte indélébile dans la société américaine.
Qui était Ruth Bader Ginsburg, doyenne de la Cour suprême et icône des anti-Trump ?

La vie de Ruth Bader Ginsburg, RBG pour ses supporters, n'aura été qu'une vie de combats. Un combat pour entrer dans une prestigieuse école de droits américaine, une lutte pour l'égalité entre les sexes, un conflit ouvert avec Donald Trump et enfin, une bataille contre le cancer. A 87 ans, la doyenne de la Cour Suprême s'est éteinte, emportée par un cancer du pancréas. 

La société progressiste américaine en avait fait son icône et sa disparition ouvre la porte à une intense bagarre politique. "Chaque femme, chaque fille, chaque famille en Amérique a bénéficié de son intelligence éclatante", a déclaré la chef des démocrates au Congrès Nancy Pelosi, en apprenant son décès. "On a perdu une géante dans l'histoire du pays", a renchéri la benjamine de la Chambre et représentante de l'aile gauche du parti, Alexandria Ocasio-Cortez. Un vie de combats Toute la vie de Ruth Bader Ginsburg, née Joan Ruth Bader en 1933 à Brooklyn, a (...)

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !