Ce neurologue ambitieux de 39 ans, député LRM de l'Isère, remplace Agnès Buzyn au gouvernement. Il occupait depuis deux ans et demi le poste stratégique de rapporteur général de la commission des affaires sociales.
Qui est Olivier Véran, le nouveau ministre de la santé ?

Tout vient à point à qui sait attendre. Déjà pressenti au ministère des solidarités et de la santé en mai 2017, le député La République en marche (LRM) de l’Isère Olivier Véran a finalement été nommé avenue de Ségur, dimanche 16 février. Il remplace Agnès Buzyn, partie en catastrophe à la conquête de la Mairie de Paris. En plein épisode du coronavirus, sa nomination intervient alors que l’hôpital public traverse une crise sans précédent, après des années d’austérité budgétaire, et que la réforme des retraites est toujours très contestée.

A seulement 39 ans, l’ambitieux neurologue grenoblois au débit de mitraillette accède à ces prestigieuses fonctions à l’issue d’une carrière politique fulgurante. Député PS de 2012 à 2015, à la suite de l’entrée au gouvernement de Geneviève Fioraso dont il est le suppléant à l’époque, Olivier Véran est élu conseiller régional en Auvergne-Rhône-Alpes il y a cinq ans. Lors de la précédente législature, ce père de deux enfants fait parler de lui en poussant un amendement très médiatisé, qui sera adopté, pour interdire l’activité de mannequin aux personnes trop...

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !