La Convention citoyenne pour le climat a remis, dimanche 21 juin, son rapport final au gouvernement. Parmi les 149 mesures proposées, la création du crime d'écocide. Franceinfo vous explique ce que signifie ce mot.
Qu'est-ce que le crime d'écocide que la Convention citoyenne pour le climat entend soumettre à référendum ?

C'est la seule mesure, en dehors d'une révision de la Constitution, que la Convention citoyenne pour le climat souhaite soumettre à référendum. Dans leur rapport final qui contient 149 propositions, les 150 citoyens tirés au sort pour réfléchir à la lutte contre le changement climatique ont proposé au gouvernement, dimanche 21 juin, la création du crime d'écocide pour sanctionner les atteintes graves à l'environnement. "A quoi sert d'avoir un climat idéal au-dessus d'une terre morte ?" argumente Guy, l'un des citoyens qui ont travaillé sur le sujet. Comme pour un tiers des mesures proposées par la Convention, une proposition de loi a été rédigée.

Le sujet n'est pas nouveau. Cette notion d'écocide est apparue au début des années 1970 après l'utilisation au Vietnam par l'armée américaine de l'agent orange, un défoliant qui a détruit une partie importante de la forêt et dont les conséquences sur la population (cancers, malformations) se font encore sentir aujourd'hui. En France, ces derniers mois, d es propositions de loi pour l'introduction de l'écocide dans le droit pénal ont été rejetées au Sénat et à l'Assemblée nationale. A l'époque, le...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !