RAPPEL - Focus sur l'affaire, liée à l'attribution de droits TV de la Coupe du monde, qui vaut à Nasser Al-Khelaïfi, patron du groupe de télévision beIN Media et du PSG, d'être inculpé ce jeudi pour corruption par la justice suisse.
Quelle est cette affaire dans laquelle Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, est inculpé pour corruption ?

Officiellement inculpé pour corruption par la justice suisse ce jeudi, Nasser Al-Khelaïfi a publié un communiqué pour s'en réjouir. "Je suis satisfait que toutes les accusations de corruption en lien avec les Coupes du monde 2026 et 2030 aient été abandonnées. Même si une seconde accusation demeure, je suis persuadé qu'il sera prouvé qu'elle est sans fondement", peut-on notamment y lire. De quoi est-il exactement question ? L'enquête, ouverte fin 2016 par le Ministère public de la Confédération suisse (MPC), porte sur l'octroi de droits de retransmission télévisés de plusieurs éditions de la Coupe du monde de football et de la Coupe des confédérations, compétitions organisées par la Fifa. Concrètement, le bureau du procureur général suisse accuse Jérôme Valcke, ex-secrétaire général de la Fifa, de "corruption passive, de gestion déloyale multiple et qualifiée et de faux dans les titres", tandis que Nasser Al-Khelaïfi et un autre homme, actif dans le (...)

Bien être - Comment bien dormir malgré le confinement ?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !