Après la fuite des passes sanitaires d'Emmanuel Macron et de Jean Castex, le gouvernement a annoncé, mercredi 22 septembre, des dispositions pour rendre inefficaces les QR codes frauduleux. Comment savoir si son code circule et que faire en cas d'usurpation ?
Que se passe-t-il si quelqu’un usurpe mon passe sanitaire ?

Après Jean Castex et Emmanuel Macron, et si vous étiez la prochaine personne à voir son passe sanitaire usurpé ? Les QR codes du Premier ministre et du président de la République, permettant de vérifier la validité de leur passe sanitaire, ont été partagés ces derniers jours sur Internet. Celui du président a été divulgué par des professionnels de santé « qui ont été identifiés », a annoncé l’Assurance maladie ce mercredi 22 septembre. Quant au Premier ministre, son flashcode était apparu sur des photos de presse en date du 13 septembre. Jean Castex y montrait l’écran de son téléphone lors d’un déplacement dans un Ehpad de Clamart (Hauts-de-Seine).Si vous aussi, votre passe est subtilisé, l’usurpateur pourra évidemment l’utiliser pour accéder aux lieux qui le requièrent, puisque les commerçants et vigiles ne sont pas habilités à faire de contrôle d'identité. Il sera aussi en mesure de lire les informations contenues dans le code, grâce à une application de lecture officieuse. Y figurent votre nom, prénom, date de naissance, type de passe sanitaire (vaccin ou test) et le cas échéant, le nombre de doses, la date de la piqûre, le vaccin utilisé ainsi que son fabricant.Comment savoir...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >