Pour la réouverture du théâtre parisien, après plus deux ans de travaux, les codirecteurs dévoilent un parfum créé par la marque Comme des garçons, commercialisé à partir de jeudi 10 octobre.
Quand le Théâtre du Châtelet commercialise son odeurAFP

« Quand c’est la mémoire qui respire, observait Gaston Bachelard, toutes les odeurs sont bonnes. » Et si cet adage s’appliquait aux lieux de spectacle ? Les directeurs du Théâtre du Châtelet, Ruth Mackenzie et Thomas Lauriot dit Prévost, ont profité de deux ans et demi de travaux de rénovation, avant la réouverture, en septembre, pour mettre au point leur premier produit dérivé. Ils ont fait appel à la marque Comme des garçons, de Rei Kawakubo – qui a également dessiné des costumes pour le chorégraphe Merce Cunningham –, pour créer une eau de toilette baptisée « Odeur du Théâtre du Châtelet Acte I ». Dévoilée jeudi 10 octobre, cette fragrance devrait être un jour le prélude d’un « Acte II ».

Pour Christian Astuguevieille, directeur artistique de Comme des garçons, le pari consistait à « créer une odeur pour la réouverture du Châtelet, qui évoque à la fois les fauteuils en velours, la scène, les lumières, les fumigènes et le plaisir du public ». Ruth Mackenzie souhaitait « quelque chose de joyeux, festif mais aussi provocant et innovant », comme le fut Parade au Théâtre du Châtelet en 1917, ce ballet...

Nutrition - Comment éviter de prendre du poids pendant le confinement?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !