Quatre membres de la famille du terroriste et plusieurs proches sont actuellement en garde à vue. Le parent d'élève à l'origine des vidéos demandant une mobilisation contre l'enseignant a également été interpellé.
Professeur décapité : que sait-on des onze personnes en garde à vue ?

La police tente de retracer le fil des événements après la décapitation, vendredi 16 octobre, de Samuel Paty, un professeur d'histoire-géo du collège du Bois d'Aulne, situé à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). L'auteur des faits, Abdoullakh Anzorov, a été abattu par la police peu de temps après avoir commis cet assassinat. Mais onze personnes sont toujours en garde à vue dimanche.

Quatre personnes de la famille de l'agresseur

Quatre membres de "l'entourage familial direct de l'auteur des faits" ont été placés en garde à vue dès vendredi soir, a indiqué lors de sa conférence de presse le procureur général du Parquet national antiterroriste, Jean-François Ricard. Selon l'AFP, il s'agit des parents, du grand-père et du petit frère de l'assaillant. Ils ont été interpellés à Evreux (Eure), dans le quartier de la Madeleine dont est originaire Abdoullakh Anzorov. Dans le quartier, ces personnes n'avaient pas mauvaise réputation. "Il n'y avait aucun souci avec cette famille", confie un élu local à l'AFP.

Le parent d'élève à l'origine des vidéos

Le père de l'élève qui a appelé à la mobilisation contre Samuel Paty a, lui, été interpellé à...

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !