Le Congrès cherche à savoir si le président Trump s'est immiscé dans les affaires ukrainiennes pour nuire à Joe Biden, en contrepartie d'une aide miliaire américaine
Procédure de destitution de Trump: les auditions publiques ont démarré au Congrès

Les premières auditions publiques dans le cadre de l’enquête préalable à une éventuelle procédure de destitution de Donald Trump ont débuté mercredi à Washington. William Taylor, ancien ambassadeur en Ukraine qui est désormais chargé d’affaires à Kiev, et George Kent, secrétaire d’Etat adjoint chargé des affaires européennes et eurasiennes, ont été entendus mercredi, après l’avoir été à huis clos. Marie Yovanovitch, qui a été limogée en mai dernier de son poste d’ambassadrice en Ukraine, le sera vendredi.

« Cette enquête en destitution a pour but de déterminer si le président Trump a cherché à exploiter la vulnérabilité de cet allié et a invité l’Ukraine à s’immiscer dans nos élections », a déclaré Adam Schiff, président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, à l’ouverture des auditions. Il s’agit de savoir « si le président Trump a cherché à conditionner des actes officiels, tels qu’une réception à la Maison Blanche ou l’assistance militaire américaine, à la coopération de l’Ukraine à deux enquêtes politiques qui l’aideraient dans la campagne pour sa réélection et,...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !