Seulement cinq points séparent Yannick Jadot, arrivé en tête du scrutin, d'Eric Piolle, qui termine lui quatrième.
Primaire écologiste : pourquoi les résultats du premier tour montrent la fragmentation de l'électorat vert

Un duel entre deux lignes opposées. L'eurodéputé Yannick Jadot et l'économiste Sandrine Rousseau se sont qualifiés, dimanche 19 septembre, pour le second tour de la primaire écologiste avec respectivement 27,70% et 25,14% des voix. Les deux candidats s'affronteront donc du 25 au 28 septembre pour représenter leur famille politique à l'élection présidentielle de 2022. Environ 84% des 122 000 inscrits se sont prononcés sur les cinq jours de vote (c'est la première fois que la primaire écologiste mobilisait autant de participants). Pourtant, les résultats des cinq candidats en lice du premier tour peuvent laisser un goût d'inachevé aux différents protagonistes. Franceinfo vous explique pourquoi ces résultats illustrent le morcellement de l'électorat écolo.

Parce que les scores sont très serrés

"Je suis très heureux et très fier de la famille écologiste", s'est félicité Yannick Jadotau micro de France Inter au lendemain des résultats. Mais le premier tour de l'élection s'est joué dans un mouchoir de poche, alors que l'eurodéputé partait favori. Finalement, seules 3 000 voix le séparent de sa rivale Sandrine Rousseau. Avec 27,70% des suffrages...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >