Ce sont les seuls adhérents du parti "à jour de cotisation" qui vont choisir leur candidat à la présidentielle lors d'un scrutin à deux tours dans le cadre d'un congrès prévu le 4 décembre.
Présidentielle 2022 : pourquoi Les Républicains ont choisi de tourner le dos à une primaire ouverte

Chat échaudé craint l'eau froide. Le parti Les Républicains (LR) a finalement préféré ne pas organiser de primaire ouverte pour choisir son candidat à la présidentielle en 2022. Celui-ci sera désigné lors d'un congrès, organisé le 4 décembre, par un scrutin à deux tours auquel les seuls adhérents pourront participer. Ainsi en ont décidé les militants du parti de droite, invités à donner leur avis par voie électronique vendredi 24 et samedi 25 septembre. Telle était également la position du président de LR, Christan Jacob, qui a salué "une bonne nouvelle". Mais pourquoi Les Républicains se sont-ils refusé à organiser une primaire ouverte ? Eléments de réponse.

Pour éviter de diviser le parti comme en 2016

Première raison, mise en avant par Christan Jacob : éviter les divisions. Le choix du congrès "permet (...) que le débat soit clos" et que la droite soit "rassemblée derrière un candidat d'union", s'est-il félicité samedi, en annonçant les résultats du vote électronique organisé auprès des adhérents du parti. Ceux-ci ont en effet choisi à 58% l'option d'un congrès avec l'organisation d'un scrutin à deux tours pour désigner le...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >