Le député du Nord et porte-parole du Rassemblement national a réagi samedi sur franceinfo à la désignation de Valérie Pécresse comme candidate de la droite à l'élection présidentielle 2022.
Présidentielle 2022 : pour Sébastien Chenu, Valérie Pécresse est "un Emmanuel Macron version féminine"

Valérie Pécresse "est une sorte de sous-Emmanuel Macron, un Emmanuel Macron version féminine", a fustigué samedi 4 décembre sur franceinfo Sébastien Chenu, député du Nord et porte-parole du Rassemblement national. Les adhérents du parti Les Républicains ont désigné la présidente du conseil régional d'Île-de-France pour être leur candidate à l'élection présidentielle de 2022.

"C'est une candidate qui, comme Emmanuel Macron, est libérale et européiste. C'est une candidate qui, lorsqu'elle a été au gouvernement, a fait baisser les crédits du budget concernant les forces de l'ordre", a-t-il listé, estimant que Valérie Pécresse "est Macron-compatible à 100%". Sébastien Chenu se dit donc convaincu que la présidente du conseil régional d'Île-de-France "ne sera pas au second tour de l'élection présidentielle parce que son projet ne porte aucune différence fondamentale avec celui d'Emmanuel Macron". Il prédit même qu'elle appellera au soir du premier tour "à voter Emmanuel Macron, pour espère-t-elle devenir sa Première ministre".

Par conséquent, "nous nous félicitons que Les Républicains aint choisi une ligne claire et nous disons aux électeurs...