Le président de Debout la France a appelé à une «grande primaire républicaine et patriote» réunissant Marine Le Pen, Florian Philippot et Eric Zemmour pour faire l'union au premier tour
Présidentielle 2022: Dupont-Aignan veut être le Montebourg de Marine Le Pen

Quand Marine Le Pen se déclare candidate pour 2022, Nicolas Dupont-Aignan postule à la candidature. Les vœux à la presse de la première ont hâté la réflexion du second, qui a opéré un double changement de pied en présentant les siens lundi, au siège de son parti. Gaulliste revendiqué, il se convertit d’abord à la primaire qu’il appelle de ses vœux pour désigner, en 2021, un unique champion des droites souverainistes, populistes et radicales.

Y sont les bienvenus : Florian Philippot et François Asselineau pour les pro-Frexit ; Julien Aubert et Guillaume Larrivé pour l’aile droitière de LR ; et même Eric Zemmour, Pierre de Villiers et Natacha Polony. Mais l’appel vise surtout Marine Le Pen. Afficher très tôt sa volonté d’alliance et promettre de se ranger derrière elle à l’issue du vote citoyen, voilà le second changement. « Après le traumatisme que j’ai vécu en 2017, je sais que ce n’est pas entre les deux tours qu’on peut faire l’union, confie-t-il. Il faut un processus. »

Otage. Un processus où tous seraient « à égalité », avec l’assurance de « gouverner ensemble » en cas de victoire. Et tant pis si NDA ne pèse que...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !