Commencés en Thaïlande, les exercices qui viennent de se conclure à Singapour sont interprétés comme une volonté d'équilibre de la part de l'Asean, après des manœuvres similaires conduites avec la Chine en 2018.
Premières manœuvres militaires conjointes des Etats-Unis avec les pays d’Asie du Sud-EstAFP

C’est le souci d’équilibre stratégique qui a conduit les dix pays de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean) à organiser avec les Etats-Unis de toutes premières manœuvres militaires conjointes. Moins d’un an après, des exercices de même nature organisés entre la Chine et ces mêmes pays d’Asie du Sud-Est, certains analystes voient en effet en ces manœuvres, qui ont débuté au large de la Thaïlande en début de semaine pour se terminer à Singapour samedi 7 septembre, une sorte de réponse du « berger à la bergère ». L’Asean se servirait des Etats-Unis pour envoyer un message d’indépendance à Pékin, acteur régional incontournable au plan de l’économie et du commerce.

Le site Asia Times estime que même si les organisateurs de ces exercices maritimes entre onze nations affirment qu’ils ne sont pas dirigés contre la Chine, ils sont la preuve d’une détermination des Etats-Unis « à faire tout leur possible pour garantir le maintien de la liberté de navigation dans cette région stratégique ». Les tensions restent fortes en mer de Chine du Sud où les Chinois ont renforcé, ces dernières années, leur...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !