Le prix des masques chirurgicaux est plafonné à 0,95 euro l'unité en France. C'est plus qu'en Italie ou au Portugal où l'accessoire est vendu à 50 centimes. Comment expliquer un tel écart ? On fait le point avec notre journaliste Samira El Gadir.
Pourquoi les masques chirurgicaux coûtent-ils plus cher en France que chez ses voisins ?

Les masques chirurgicaux coûtent plus cher chez nous que chez nos voisins. Car "la France a mis du temps à passer des commandes massives auprès de la Chine. Pendant ce temps-là, la demande internationale a explosé. Résultat : le prix à l'achat est passé de 0,10 euro avant la crise à plus de 0,80 euro par unité. Il faut y ajouter 5 centimes de TVA. Ce qui donne déjà un prix de base élevé", rappelle Samira El Gadir. Autre explication : "certains États subventionnent les masques. En Italie, c'est la Sécurité sociale qui paie la différence. Un système qui n'existe pas dans l'Hexagone."Selon notre journaliste, les tarifs devraient baisser pour tout type de masque. "Une filière se met en place en France avec l'industrie textile. Avant le confinement, quatre millions de masques étaient produits par semaine. Fin mai, ce seront 20 millions par semaine. Aujourd'hui parce qu'il y a urgence, les masques arrivent par avion. Cela coûte très cher. Mais le transport maritime reprend doucement en Chine. Le bateau (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !