ALIMENTATION - Climat, conflits et pauvreté sont à la racine de la faim dans le monde, qui progresse pour la troisième année consécutive. Mais le rapport de l'ONU pointe également des causes moins évidentes, comme les inégalités ou l'exclusion dans les pays à revenus moyens ou élevés.

Pour la troisième année consécutive, la faim dans le monde a progressé, selon le rapport annuel de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), avec le concours du Fonds international pour le développement de l'agriculture, de l'Unicef, du PAM et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Et pour la troisième année consécutive, ces organisations détaillent l'une des multiples causes de cette situation. Les chiffres en bref En 2018, 821,6 millions de personnes ont souffert de sous-alimentation, contre 811 l'année précédente, selon le rapport. En ajoutant à ces populations souffrant de famine, les personnes touchées plus généralement par l'insécurité alimentaire, on arrive à un chiffre de deux milliards de personnes - en augmentation également - n'ayant pas régulièrement accès à des aliments sains, nutritifs et en quantité suffisante. Après avoir détaillé le rôle des conflits dans son rapport 2017, puis (…)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France