Selon Anne Settimelli, cette polution se rajoute à celle "qu'on retrouvait déjà sur le bord de plage". Un phénomène que "pas mal d'associations commencent à constater".
Pollution : “On commence à retrouver énormément de masques et de lingettes” sur les plages déplore l'association Explore & Preserve

“On commence à retrouver énormément de masques et de lingettes” sur les plages, alerte sur franceinfo jeudi 21 mai Anne Settimelli, fondatrice et directrice de l’association Explore & Preserve basée à Hyères dans le département du Var. Des masques et des gants qui sont pour la plupart fabriqués avec du plastique et qui deviennent une nouvelle source de pollution potentielle. Or, Anne Santinelli rappelle que "les tortues, les requins, les dauphins les cachalots, rorquals, ou encore les oiseaux ingèrent du plastique” provoquant des intoxications, des blessures et la mort de beaucoup d’entre eux.

franceinfo : Avez-vous constaté une nouvelle pollution avec les masques, les lingettes ou les gants ?

Anne Settimelli : Juste après le déconfinement on s’est baladés sur les plages, on commence à retrouver énormément de masques et de lingettes. C’est un peu dramatique, ça rajoute de la pollution à la pollution qu’on retrouvait déjà sur le bord de plage. En sachant que la commune de Hyères n’est pas plus touchée par la pollution aquatique que les autres communes du littoral. Pas mal d’associations commencent à constater ce phénomène.

Comment faire...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !