Olivier Blond est convaincu qu'"un grand nombre de citoyens ont pris goût à un air frais et pur" et "qu'iIs auront envie de faire un peu plus d'efforts qu'auparavant." 
Pollution de l'air : Avec le déconfinement, serons-nous capables "de prendre les bonnes résolutions ?", se demande le président de l'association Respire

Le confinement entraîne une chute globale des concentrations de dioxyde d'azote, aussi bien en métropole qu'en Outre-mer, indique Atmo France, qui fédère le réseau national des associations de surveillance de la qualité de l’air. Atmo relève également une baisse du CO2, plus légère pour les particules fines. La qualité de l'air s'améliore donc, mais le président de l’association Respire, Olivier Blond, tempère, "d'autres polluants baissent beaucoup moins", notamment à cause de l'industrie et de l'agriculture.

Retrouvez les dernières informations sur le coronavirus dans notre direct

"La situation s'est améliorée, c'est une très bonne nouvelle", estime Olivier Blond. "C'est un phénomène très net, qu'il faut en même temps relativiser, tempère le militant écologiste. Il y a d'autres sources de pollution, il y a les activités industrielles, les activités agricoles, on est au printemps, il y a des épandages en cours. Tout n'est pas rose, il y a même des mini-pics de pollution dans les dernières semaines, mais c'est sûr qu'il y a eu un changement radical."

Passer au vélo après le confinement

Pour ce professeur de santé environnementale à l'Institut...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !