PROCÈS - En octobre 2016, l'affaire avait suscité une vive émotion chez les policiers. Trois ans plus tard s'ouvre le procès de 13 jeunes pour tentative de meurtre : ils sont accusés d'avoir jeté des cocktails Molotov dans deux voitures de police, à Viry-Châtillon. Un policier de 28 ans notamment avait été grièvement brûlé.
Policiers brûlés à Viry-Chatillon en 2016 : 13 accusés devant la justice

Pour les policiers, c’était "acte de guerre" d'une "sauvagerie inouïe". Pour la défense, ce n’était que l'inconscience de "petits cons" : le procès des jeunes accusés d'avoir brûlé des policiers au cocktail Molotov à Viry-Chatillon en 2016 s'ouvre ce mardi 15 octobre, trois ans après cette attaque qui avait déclenché un mouvement de colère inédit dans la police.

Samedi 8 octobre 2016, début d'après-midi. En face de la cité sensible de la Grande Borne, à cheval entre Viry-Châtillon et Grigny en Essonne, deux voitures de police montent la garde. Les précédents week-ends, des jeunes ont tenté de détruire la caméra de surveillance installée pour prévenir les vols à la portière, récurrents à ce feu rouge de la départementale qui longe La Grande Borne.

Visage masqué, une vingtaine de jeunes déboulent, pierres à la main et cocktails Molotov déjà allumés, prenant par surprise les fonctionnaires. Ils (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !