POLICE – Selon les syndicats de police, un agent de la BAC de St-Dizier avait été victime d'un guet-apens vendredi dernier. Après enquête, les deux suspects ne connaissaient pas la qualité de policier de la victime, la piste d'un différend entre automobilistes est désormais privilégiée.
Policier de Saint-Dizier percuté : deux suspects interpellés, la piste du "guet-apens" anti-flic s’effrite

Guet-apens ou différend entre automobilistes ? Selon nos informations, deux suspects ont été interpellés vendredi après-midi dans le cadre de l’enquête ouverte pour violences aggravées par le parquet de Bar-le-Duc (Meuse). Vendredi matin, vers 5h, un policier de la BAC nuit de Saint-Dizier (Haute-Marne) aurait été victime d’un “guet-apens” rapportait le syndicat Unité-SGP-Police, sur le trajet entre son travail et son domicile, situé à une trentaine de kilomètres en Meuse.

"Le policier prend la route de la Voie sacrée vers Verdun tandis que la voiture qui le suit multiplie les mouvements et les manœuvres dangereuses, soit pour le faire stopper, soit pour l’envoyer dans le bas-côté", avait indiqué, prudent, Olivier Glady, le procureur de la République de Bar-le-Duc. "Quand le policier arrive dans la commune de Naives-Rosières, il se rend compte qu’un second véhicule est arrêté en travers de la route. Le policier réussit à se dégager. Dans la manœuvre, il est heurté (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !