Plus de six sondés sur dix estiment avoir été discriminés sur leur origine, leur couleur, leur nationalité, leur apparence physique, leur genre ou même leur orientation sexuelle.
Plus d'un jeune sur trois dit avoir été victime de discrimination dans sa recherche d'emploi, selon un rapport de la Défenseure des droits

Plus d'un jeune, âgé de 18 à 34 ans, sur trois (37%) déclare "avoir vécu une situation de discrimination ou de harcèlement discriminatoire dans le cadre de sa recherche d'emploi" selon le 14e baromètre sur la perception des discriminations dans l'emploi, publié mardi 7 décembre par la Défenseure des droits.

Concernant le domaine de la recherche d'emploi ou la carrière professionnelle, près d'un jeune sur cinq affirme avoir été confronté à plusieurs reprises à des discriminations. Selon l'étude, ces discriminations procèdent d'un processus complexe autour des préjugés, des stéréotypes. Cela peut aussi impliquer des rapports de dominations. Ces jeunes estiment que d'un point de vue général les discriminations constituent "un phénomène massif dans la société française."

Discriminés en raison des origines, du physique ou de l'orientation sexuelle

Certains critères sont davantage mis en avant par les personnes interrogées. Ainsi, 68% des sondés estiment avoir été discriminés sur leur origine, leur couleur ou leur nationalité, 63% en raison de leur apparence physique et 61% en raison de leur genre. Par ailleurs, 60% des personnes interrogées...