Le vice-président du Rassemblement national et député européen ne croit pas en la "solidarité européenne", notamment car ce plan de relance n'est pas européen à ses yeux puisque "c'est l'initiative de deux chefs d'État".
Plan de relance européen : "Est bien naïf celui qui pense que l'UE accorde dans un élan de générosité un chèque de 500 Mds €", raille Jordan Bardella

"Est bien naïf celui qui pense que l'Union européenne accorde dans un élan de générosité un chèque de 500 milliards d’euros", raille Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national et député européen vendredi 22 mai sur franceinfo, en expliquant que le plan de relance européen présenté par Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel ne lui "convient pas" et qu’il va être payé par les citoyens français et allemands.

"Ces 500 milliards d’euros, qui sont adossés au budget de l'Union européenne, ne seront pas des prêts remboursés par les bénéficiaires. Ça veut donc dire qu’ils seront à la charge de ceux qui contribuent le plus au budget de l’UE, ça veut donc dire que les Français et les Allemands, pour être très clair, vont devoir payer avec des contreparties qui vont être très lourdes, comme cela a été le cas par le passé", a estimé Jordan Bardella.

En clair, "les Français et les Allemands vont devoir payer"

Pour appuyer son argumentation, le député européen a rappelé que "la Commission européenne, qui sera chargée de flécher les fonds, en l'occurrence, a demandé à 63 reprises à la France de baisser ses...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !