Yves Bertoncini estime que l'accord sur le plan de relance européen de 750 milliards d'euros est "un signal d'unité".
Plan de relance de l'UE : "une avancée de type fédéral", pour le Mouvement européen en France

Les 27 pays membres de l'Union européenne ont validé mardi le principe d'un plan de relance européen de 750 milliards d'euros. C e plan est "un signal d'unité, une avancée de type fédéral", a indiqué Yves Bertoncini, président du Mouvement européen en France, sur franceinfo mardi 21 juillet. Le consultant en Affaires européennes considère que le plan, fondé sur une dette commune, "sera remboursé assez facilement". Il évoque "un accouchement aux forceps" qui a donné naissance à "un beau bébé", même s'il "n'est pas aussi rose qu'on aurait pu l'espérer".

franceinfo : Tout cela augure d'une Europe différente, plus fédérale et plus solidaire, pour les années à venir ?

Yves Bertoncini : C'est un signal d'unité - dans la douleur, certes - d'intégration, une avancée de type fédéral. Beaucoup de Français se féliciteront, mais d'autres pays s'estimeront plus sceptiques. En tout cas, [les pays européens] l'ont accepté parce que c'était dans l'intérêt de tous. S'il y a autant d'oppositions, c'est quand même parce que c'est un pas en avant déterminant. Pour la première fois, on va emprunter pour subventionner. L'Europe avait déjà emprunté. L'Europe...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !