Ce militant de la cause écologiste était l'auteur notamment de "Vers la sobriété heureuse", vendu à plus de 460 000 exemplaires
Pierre Rabhi, figure de l'agroécologie, est mort à l'âge de 83 ans

L'agroécologie perd l'une de ses principales figures en France. L'écrivain et philosophe Pierre Rabhi, cofondateur du mouvement Colibris, est mort, samedi 4 décembre, à l'âge de 83 ans, des suites d'une hémorragie cérébrale, a annoncé sa famille. Ce militant de la cause écologiste était l'auteur notamment de Vers la sobriété heureuse (2010), vendu à plus de 460 000 exemplaires.

Le réalisateur Cyril Dion, proche de Pierre Rabhi, a salué "un pionnier du retour à la terre", qui a été "un des premiers à avoir alerté sur les méfaits de la croissance" sur le vivant. "Tout ce qu'on entend aujourd'hui, Pierre le disait déjà il y a plus de 45 ans", a-t-il souligné, au téléphone, sur franceinfo.

Né en 1938 aux portes du Sahara algérien, ce pionnier du néo-ruralisme s'était installé en 1961 dans une ferme du sud de la France. Il restera comme l'un des pionniers de l'agroécologie, une pratique agricole visant à régénérer le milieu naturel en excluant pesticides et engrais chimiques.

Un lanceur d'alerte sur "l'urgence écologique"

Ses ouvrages, innombrables, ont rencontré à chaque fois un succès indéniable. Avec Cyril Dion, il a cofondé le mouvement...