Si l'ancien candidat NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) à la présidentielle est conscient qu'il ne fera pas basculer les votes, il entend "faire entendre la colère à la mairie de Bordeaux."
Philippe Poutou au conseil municipal de Bordeaux : d'"une ville réputée bourgeoise, on a réussi à faire la démonstration qu'elle était aussi populaire"

"Pour nous, cela représente énormément, c'est une ville qui était réputée pour être bourgeoise, on a réussi à faire la démonstration qu'elle n'était pas que bourgeoise, qu'elle était aussi populaire", se félicite jeudi 2 juillet sur France Inter l'ancien candidat du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) à la présidentielle Philippe Poutou, élu conseiller municipal à Bordeaux dimanche.

Avec trois élus sur 65, "on ne pense pas qu'on puisse faire pencher des votes en notre faveur", reconnaît Philippe Poutou, mais en étant au conseil municipal, "on peut faire entendre ou entrer la colère à la mairie de Bordeaux". Ce qui compte pour lui, c'est le "lien qu'on va faire avec l'extérieur". "Le poids qu'on aura réellement, c'est parce que derrière il y aura au niveau associatif, syndical, ou au niveau des habitants, une volonté de se mobiliser ou de s'occuper de ces affaires".

On va essayer de construire, à la fois un groupe militant et une ambiance où la population ait envie de faire de la politique.

Philippe Poutou, conseiller municipal d'extrême gauche à Bordeaux

à franceinfo

"On sait que c'est ce rapport de force-là qui peut faire en sorte que la politique...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !