Le Premier ministre Edouard Philippe a lancé lundi le "Ségur de la santé", vaste concertation destinée à améliorer les conditions de travail du monde des soignants, ses rémunérations et..
Philippe ouvre le "Ségur de la santé" et promet une hausse des salaires "significative"

Le Premier ministre Edouard Philippe a lancé lundi le "Ségur de la santé", vaste concertation destinée à améliorer les conditions de travail du monde des soignants, ses rémunérations et la prise en charge des malades.

Edouard Philippe a promis lundi que "le quotidien des personnels soignants" à l'hôpital changerait "dans les tout prochains mois" en précisant que la question du temps de travail n'était "pas un tabou" et en réaffirmant que la revalorisation des salaires serait "significative".

"Ce que je crois, c'est que la crise exige de nous, non pas de changer de cap, mais de changer de rythme", a insisté le Premier ministre en ouvrant lundi le "Ségur de la santé". Il a souligné que "cette concertation générale" entre gouvernement et partenaires sociaux déboucherait sur des décisions "en juillet".

Plaidant pour des "changements radicaux", "rapides", "assumés", s'appuyant sur des "moyens nouveaux", Edouard Philippe a jugé nécessaire "de garder intacte" la "motivation" des professionnels de santé, mis à l'épreuve par la crise du coronavirus.

La question du temps de travail à l'hôpital public "n'est pas un tabou"

La "reconnaissance" envers les soignants, "elle est immense dans notre pays, et elle se traduira, le président l'a dit, dans les rémunérations. Sur ce point, je le dis sans ambiguïté, la revalorisation sera significative", a assuré Edouard Philippe, en saluant la résistance du système de santé dont les Français peuvent être...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !