Alors que les déserts médicaux ne cessent de s'étendre, Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) et Philippe Juvin (Les Républicains), appellent à obliger les jeunes médecins libéraux à ouvrir leurs cabinets dans les zones les moins pourvues. Une solution radicale alors que les subventions financières peinent à attirer.
Peut-on obliger les jeunes médecins à s’installer dans les déserts médicaux ?

Qu’est-ce qu’ils proposent ?Pour résorber les déserts médicaux, Jean-Luc Mélenchon propose d'imposer aux jeunes médecins libéraux le lieu de leur installation, en contrepartie d'un meilleur salaire pendant leurs études. « Je pense qu’il faudrait que les étudiants en médecine soient pris en charge par l’État avec une paye normale comme le SMIC, et ensuite ils doivent dix années à l’État, sans possibilité de les racheter », a indiqué le chef de file de la France Insoumise, sur le plateau de BFM TV le 12 novembre dernier. Jean-Luc Mélenchon explique concrètement comment il s'y prendrait : « On dira : "vous, vous allez dans le Lot, vous en Corrèze ou vous dans l’Aveyron." Et voilà comment on pourra combiner notre intérêt à tous. Et tout le monde sera heureux à la fin. »Ce qui lui fait un point commun avec Philippe Juvin, candidat à la primaire Les Républicains et chef des urgences à l’hôpital Pompidou, à Paris. Le professeur de médecine entend aussi lutter « contre les déserts médicaux en exigeant des jeunes médecins de s’installer dans l’une de ces zones. Ce sera obligatoire après leur thèse. Ils devront en priorité se diriger vers les maisons de santé pluridisciplinaire (MSP) », qui...