ANALYSE - L'Observatoire des inégalités a publié mardi un rapport sur les classes aisées en France, plaçant le "seuil de richesse" à deux fois le revenu médian, soit 3.470 euros par mois après impôt pour une personne seule. Un choix politique qui ne résiste pas à l'épreuve du bon sens pour Pascal Perri, économiste.
#Perriscope n° 25 - A partir de combien est-on riche ? Les partis pris contestables du rapport de l'Observatoire des inégalités

Le premier rapport sur les riches en France de l’Observatoire des inégalités, publié mardi, est hélas une grande déception. Il s’adosse à des partis pris contestables. Peut-on en effet considérer qu’une personne seule est riche avec 3470 euros net d’impôts par mois ? 

Dans une démarche scientifique, il ne peut y avoir de réponse que s’il y a eu une question. Mais c’est bien la question initiale, mère porteuse d’un postulat de départ, qui peut être contestée. Les auteurs du rapport classent dans la même catégorie des riches les populations gagnant entre 3750 euros net par mois et l’infini… Ce classement est abusif et il ne résiste pas à l’épreuve du bon sens.  Noam Léandri, président de l’Observatoire défend son approche. Mardi 9 juin sur LCI, dans le Grand soir, il expliquait qu’on peut établir le seuil de richesse à deux fois le salaire médian (qui coupe la totalité des salaires en deux parts égales) dès lors que le seuil de (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !