L'association préconise notamment d'interdire aux jeunes de moins de 18 ans de conduire de nuit.

Un rapport parlementaire, présenté mardi 12 février, propose de permettre aux jeunes qui ont fait la conduite accompagnée, de passer leur permis à 17 ans au lieu de 18 ans actuellement. Christophe Ramond, directeur des études et recherches de l’association Prévention routière, s'est dit, sur franceinfo, favorable à une telle mesure mais avec des "conditions", comme l'interdiction de conduire seul la nuit.

Publicité
Publicité

franceinfo : Etes-vous favorable à un permis de conduire à 17 ans, pour les jeunes qui ont fait la conduite accompagnée ?

Christophe Ramond : Il y a beaucoup d'avantages à faire la conduite accompagnée. Cela permet de se préparer plus tranquillement, pendant deux ou trois années, à la conduite automobile. On obtient de bien meilleurs résultats aux tests à l'examen et cela revient beaucoup moins cher puisque l’on prend moins de leçons d'auto-écoles. L’économie estimée varie entre 500 et 600 euros. Cela a un réel intérêt. Mais le permis à 17 ans, est-ce une mesure de sécurité routière ? Non puisque ça avance l'âge à partir duquel on va être seul sur la route, où on va s'exposer à un risque plus important.

Dites-vous non, ou oui mais sous...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :