BRAS DE FER - Les mois de mobilisation à Hong Kong contre la loi que souhaitait imposait Pékin n'auront pas suffit. La Chine a adopté sa très controversée loi sur la sécurité nationale à Hong-Kong. Une loi que condamnent unanimement l'Union européenne et Washington.
Pékin impose au forceps sa loi sur la sécurité à Hong Kong et inquiète la communauté internationale

Les manifestations monstres dans les rues de Hong-Kong au cours de ces derniers mois n'ont pas fait plier Pékin, bien au contraire. La Chine a adopté ce mardi 30 juin, au pas de charge sa loi controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong. Cette loi est condamnée par l'Union européenne ainsi que par Washington. Selon ses détracteurs, cette loi sert à museler l'opposition dans ce territoire autonome. 

Et les craintes des détracteurs de cette loi n'ont guère attendues pour être vérifiées : "pour les membres de la petite minorité qui menace la sécurité nationale, cette loi sera un glaive suspendu au-dessus de leur tête", a averti le gouvernement chinois peu après la promulgation de ce texte historique, qui intervient un an après le début des manifestations monstres dans l'ex-colonie britannique contre l'influence du gouvernement central. 

Le Comité permanent du Parlement, une instance soumise au Parti communiste chinois (PCC), "a adopté la loi sur la sécurité (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !