AIR FRANCE - François Bayrou, invité d'Elizabeth Martichoux ce mardi 2 juin, s'est opposé à la suppression de liaisons aériennes entre Paris et Pau, sa ville.
"Pau est à 4h30 de Paris" : Bayrou explique son bras de fer avec Air France

François Bayrou était l'invité d'Elizabeth Martichoux, mardi 2 juin. Le maire de Pau a vivement réagi à la politique conduite par Air France, qui doit s'engager à supprimer ses liaisons intérieures lorsque des alternatives en train, inférieures à 2h30 de trajet, sont possibles. Prenant le cas de sa ville, François Bayrou a rappelé qu'avant la crise, "Pau avait par avion 9 à 10 liaisons chaque jour" vers Paris et  qu'aujourd'hui, "Air France nous propose royalement à partir du 15 juin deux liaisons par semaine". 

Une suppression des vols à laquelle s'oppose l'élu, alors que "Pau est à 4h30 de Paris" et que "le gouvernement avait fixé une règle extrêmement simple : on va maintenir toutes les liaisons aériennes lorsque les villes sont à plus de 2h30 en train".  "En recevant 7 milliards d’euros, Air France n’a pas à faire des économies sur le dos des obligations de service public qui sont les siennes", a-t-il (...)

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !