Pour son 22e roman, le romancier nous dépeint l'irrésistible ascension d'un personnage à la Rastignac. Mi-Macron mi.. PPDA ? Un ambitieux, comme son auteur qui est le parrain de votre nouvelle rubrique !
Patrick Poivre d'Arvor : "J'ai tout vécu : les trahisons, les abandons, les espoirs déçus "

France Dimanche : Parlez-nous de L'Ambitieux qui fait suite à La Vengeance du loup.

Patrick Poivre d'Arvor : C'est l'histoire d'un petit garçon, Charles d'Orgel [un pseudonyme que PPDA avait choisi alors qu'il était jeune journaliste, ndlr], qui veut devenir président de la République. Il lui arrive bien des aventures dans sa vie privée et publique, évidemment. C'est un grand séducteur, à tout point de vue, qui gravit un à un les échelons de la vie politique, à la conquête du pouvoir et de son destin.

FD : Votre héros est inspiré d'Emmanuel Macron ?

PPDA : C'est vrai que le personnage de l'actuel président est très romanesque. Il m'a inspiré mais je l'ai mêlé à d'autres chefs d'État que j'ai bien connus. Et à ce que je connais de la vie politique et médiatique. On ne parle bien que de ce que l'on connaît, car j'ai vécu de l'intérieur les trahisons, les abandons, les espoirs déçus, etc.

FD : Vous-même, aviez-vous des ambitions politiques plus jeune ?

PPDA : Oui, j'en ai eu envie à l'époque. J'ai eu mon bac très jeune, puis j'ai fait Sciences Po et cela m'a titillé. Mais j'ai été vite déçu par le fonctionnement de la...

Lire la suite sur Francedimanche.fr

Vous aussi vous avez un peu de temps devant vous ? Profitez de 30 jours d'essai gratuit à Prime Video pour voir et revoir tous les films et séries préférés.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !