L'homme de lettres fut auteur, traducteur, metteur en scène, parolier, dialoguiste et journaliste. Il est mort à l'âge de 81 ans. Parmi ses chansons les plus connues, "Lettre à France", chantée par Michel Polnareff, et "Ma préférence", interprétée par Julien Clerc.
Parolier pour Michel Polnareff, scénariste pour François Truffaut et académicien, Jean-Loup Dabadie est mort

C'était un homme aux mille vies. L'écrivain et membre de l'Académie française Jean-Loup Dabadie est mort à l'âge de 81 ans, a annoncé son agent à l'AFP dimanche 24 mai. L'auteur des Yeux secs (1957) et des Dieux du foyer (1958) est connu pour avoir eu une carrière variée, notamment comme parolier. Il est l'auteur de titres pour des artistes très connus comme Régine, Michel Polnareff, pour qui il a signé Lettre à France (1977), ou encore Julien Clerc, pour qui il a notamment écrit Femmes je vous aime (1982) et Ma préférence (1978).

C'était également un auteur prolifique pour la télévision et le cinéma. Après avoir débuté en envoyant des sketchs à Guy Bedos, il a écrit des scénarios de films pour le cinéma. Jean-Loup Dabadie a collaboré notamment avec François Truffaut, avec qui il a écrit Une belle fille comme moi. Mais aussi avec Yves Robert pour Un éléphant ça trompe énormément, sorti en 1976 et Nous irons tous au paradis (1977).

Jean-Loup Dabadie avait été nommé à l'Académie française en 2008 et y siégeait au fauteuil de Pierre Moinot.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !