Début juin, la panne avait empêché 11% du volume total des appels vers les numéros 15, 17, 18 et 112 d'être acheminés.
Panne des numéros d'urgence : un rapport remis au gouvernement pointe la réactivité "insuffisante" d'Orange

Manque de préparation avant l'intervention à l'origine du "bug" et réactivité "insuffisante" face à la panne… Le rapport commandé par le gouvernement sur le dysfonctionnement du système des numéros d'urgence en France début juin pointe la responsabilité d'Orange dans cette crise. "Il y a eu des insuffisances de la part de l'entreprise", a tancé Cédric O, le secrétaire d'État au Numérique, jeudi 22 juillet.

Ce document, piloté par l'Agence publique de la sécurité informatique française (Anssi), avait été réclamé par les autorités pour faire la lumière sur la panne, à laquelle six décès sont potentiellement liés, et qui avait empêché quelque 12 000 appels d'être acheminés, le 2 juin entre 16h45 et minuit, soit 11% du total. Ce jour-là, les numéros 15, 17, 18 et 112 étaient pour beaucoup de Français inaccessibles ou joignables seulement après de multiples tentatives.

Des pistes pour éviter que la situation se reproduise

Orange avait rapidement affirmé que cette crise était due à un "bug" logiciel, une piste confirmée par ce rapport rédigé à l'issue d'une trentaine d'entretiens. L'éventualité d'une cyberattaque a été écartée par le...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !