508 vues

"Tous mes enfants sont faibles après la naissance, peut-être que mon lait n'est pas bon", se lamente Mah Pari. Au Pakistan, les mères sont incitées à nourrir leurs bébés avec du thé, des herbes ou du lait maternisé, entraînant une crise "majeure": l'un des pires retards de croissance au monde.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés