Mercredi au petit matin, le véhicule de deux agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage a été incendié, alors qu'ils étaient en train de faire un contrôle sur les cadavres de trois brebis à Auzat, en Haute-Ariège. 

Des agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ont fait valoir leur droit de retrait après l'incendie de l'une de leur voiture mercredi en Ariège, rapporte vendredi 19 juillet France Bleu Occitanie.

Mercredi au petit matin, le véhicule de deux agents a été incendié, alors qu'ils étaient en train de faire un contrôle sur les cadavres de trois brebis à Auzat, en Haute-Ariège. Ils venaient constater si elles avaient bien été tuées par l'ours. C'est grâce à ces contrôles que les éleveurs sont ensuite indemnisés.

Leur véhicule déplacé puis brûlé

C'est après leur contrôle, qui s'était bien passé, qu'ils ont constaté que leur véhicule avait été déplacé et brûlé. Le syndicat national de l'environnement SNE-FSU a donc décidé d'appeler les agents à exercer leur droit de retrait sur la Haute-Ariège, s'ils ne se sentent pas en sécurité. Selon le syndicat, plusieurs dégradations ont déjà eu lieu au mois de juin : des pneus crevés lors d'un constat sur un troupeau le 20 juin, un pare-brise cassé le 26 juin, des poubelles déversées devant les bureaux de l'ONCFS le 29 juin. Les agents "ont informé leur directeur...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France