Onze mineurs ont été mis en examen jeudi soir pour leur participation présumée à au moins 136 cambriolages en Ile-de-France.Onze mineurs ont été mis en examen jeudi soir pour leur..

Onze mineurs ont été mis en examen jeudi soir pour leur participation présumée à au moins 136 cambriolages en Ile-de-France.

Onze mineurs ont été mis en examen jeudi soir pour leur participation présumée à un vaste réseau soupçonné d'au moins 136 cambriolages en Ile-de-France depuis le début de l'année, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Ils ont été mis en examen dans une information judiciaire ouverte pour «vols commis par effraction» et «vols aggravés par plusieurs circonstances et recel», a indiqué cette source.

Trois d'entre eux ont été placés en détention provisoire. Les huit autres ont été placés sous contrôle judiciaire, dont deux avec un placement en centre éducatif fermé. Ces onze mineurs, déjà connus pour des faits similaires, avaient été interpellés mardi matin dans divers quartiers de Paris. Ils sont soupçonnés de 136 cambriolages pour un préjudice de 500.000 euros depuis le début de l'année, à Paris, dans les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne.

17.000 vols dans la capitale

Selon la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), les mineurs, qui opéraient entre 9 heures et 17 heures, s'introduisaient chez les personnes cambriolées en assénant des coups de pieds dans les portes d'entrée, avant de dévaliser leurs domiciles. Les enquêteurs ont par ailleurs identifié une société de conseil qui revendait des cartes magnétiques, des «vigik», permettant d'entrer dans les...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !