PUISSANCE – Privé de keynote, Apple s'apprête tout de même à lancer son nouvel iPad Pro cette semaine. Plus puissant, tourné davantage vers la photo et la bureautique avec la possibilité d'ajouter une souris, il embarque surtout une première : un scanner LiDAR que l'on trouve habituellement sur les voitures autonomes. Tout cela pour proposer plus de polyvalence dans plus de portabilité.
On a testé le nouvel iPad Pro : à quoi sert son radar de voiture autonome ?

Depuis son lancement fin 2015, l’iPad Pro s’est toujours positionné comme une alternative à un ordinateur portable. Version très haut de gamme de la tablette tactile made in Apple, loin devant l’iPad Air ou encore le plus abordable iPad classique, il s’adresse aux créatifs comme à ceux qui veulent un appareil capable de jouer les deux-en-un, mélange de la puissance d’un PC et de la facilité d’usage d’une tablette. Une polyvalence qui franchit un cap avec l’arrivée de la déclinaison 2020.

Le nouveau venu reprend le design de son prédécesseur sorti fin 2018 avec ses bords droits, un écran Liquid Retina de très bonne facture, de 11 ou 12,9 pouces de diagonale selon le modèle, embarquant la caméra TrueDepth de l’iPhone pour permettre la reconnaissance faciale. C’est au dos qu’intervient le premier changement notable avec l’ajout d’un second capteur photo, chose étonnamment rare sur une tablette. Même si une tablette est loin d’être l’appareil le plus simple pour prendre (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !