Secourus en Méditeranée, 180 migrants sont bloqués à bord du navire humanitaire depuis plus d'une semaine entraînant une dégradation des conditions de sécurité. 
"Ocean Viking" : "La situation est critique et elle peut basculer, elle peut dégénérer d'un moment à l'autre", alerte SOS Méditerranée

L'association SOS Méditerranée assure que la sécurité des personnels et des migrants à bord de l'"Ocean Viking" n'est plus garantie et décrète l'état d'urgence sur son navire humanitaire, où 180 migrants rescapés attendent de pouvoir débarquer depuis une dizaine de jours. Alors que certains rescapés se jettent à l'eau ou font des tentatives de suicide, Sophie Beau, directrice générale et co-fondatrice de l'association humanitaire, explique samedi 4 juillet sur franceinfo que "la situation est critique et elle peut basculer, elle peut dégénérer d'un moment à l'autre".

Comment la situation s'est-elle dégradée pour en arriver à des tentatives de suicide, des violences, une forte tension à bord de l'"Ocean Viking" ?

C'est une longue attente pour ceux qui ont été secourus le 25 juin. Nous avons 180 rescapés à bord, ce sont des personnes qui sont passées par les camps en Libye, qui arrivent donc à bord dans une situation de détresse psychologique et physique très importante, à la suite des violences qu'ils ont pu subir dans les camps en Libye, puis une traversée de la mer qui a pu durer trois, quatre, cinq jours pour certains d'entre eux, à dériver...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !