Des hydrocarbures s'écoulent d'un vraquier échoué sur un récif, sur la côte sud-est de l'île. Le Premier ministre du pays, Pravind Jugnauth, déplore "une catastrophe environnementale".
Océan Indien : quatre questions sur la marée noire qui menace l'île Maurice

Les lagons bleu turquoise d'une partie de la côte sud-est de l'île Maurice sont menacés par une marée noire. Le 25 juillet, un cargo dont les réservoirs contenaient des centaines de tonnes de diesel et d'huile lourde (un autre type d'hydrocarbures) s'est échoué sur un récif de la petite république insulaire.

Les hydrocarbures s'échappent désormais du vraquier, menaçant la faune et la flore de zones humides protégées, situées à proximité. Retour sur ce naufrage qui pourrait tourner à la catastrophe écologique, autour de quatre questions.

1 Que s'est-il passé ?

Un cargo voyageant à vide, mais contenant 200 tonnes de diesel et 3 800 tonnes d'huile lourde dans ses réservoirs pour sa propre consommation, s'est échoué le 25 juillet à quelques centaines de mètres au large de la pointe d'Esny, au sud-est de l'île de Maurice. Cette zone humide est classée Ramsar, du nom d'une convention qui protège les zones humides d'intérêt mondial, tout comme le parc marin de Blue Bay, tout proche de cette zone. Battant pavillon panaméen , l e vraquier Wakashio appartient à un armateur japonais.

Jeudi 6 août, le gouvernement mauricien a reconnu que des hydrocarbures...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !